­
Bienvenue sur le Forum Des Sports Invité !

Ici tu peux t'exprimer et donner ton opinion dans le respect et être respecté! N'hésite pas à t'inscrire, nous sommes une belle communauté et on aime bien voir des nouveaux intervenants participer aux discussions. Si tu veux rester en invité, c'est ton choix mais tu ne verras pas tout le site... Inscris-toi
et exprime toi !

AVIS !!!

À ceux qui seraient tentés de faire de la pub pour leur Forum...
Le Forum Des Sports est un site apprécié de ses membres car c'est un forum stable qui dure grâce à la qualité de ses intervenants et de ses administrateurs. Aucun ''SPAM'' ne sera Toléré et le processus de bannissement sera enclenché dès la première offense.

Partagez
Aller en bas
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Analyse de la saison morte

le Jeu 15 Aoû 2019 - 10:10
Rappel du premier message :

Bon! Vous trouvez que ça se jase pas assez sur le forum?

Fuck cette période de transaction post-draft (qu'on devrait effectivement abolir). Je prends de l'avance et je vous régale avec une première analyse, celle de notre ami dernier-au-classement-mais-pas-pour-longtemps, ladislav.

Ladislav

Départs : Vitaly Abramov, Cal Foote, Jordan Kyrou, Ilya Sorokin, Brayden Point, Ivan Provorov, Michael Hutchinson, Jacob Chychrun

Arrivées : Charlie McAvoy, Rasmus Dahlin, Jack Hughes, Jordan Binnington, Petr Mrazek, Adam Fox,  Elvis Merzlikins, Kevin Labanc

Position 2018-2019 : 15e
Prévision : À venir

Analyse

Des 8 (!) joueurs que Ladislav a repêché en 2018, son grand ménage de cette saison morte en fait décoller 5, tous par transactions : Abramov, Kyrou, Sorokin, Point, Foote. Outre une trallée de choix au repêchage, ces départs lui permettent de mettre la main sur deux des meilleurs jeunes défenseurs du pool, Dahlin et McAvoy. Très bon deal, surtout considérant le draft à venir.

L’équipe de lad de l’an passée n’était pas sans faiblesse, on l’aura compris, mais ses 11 points au total amassés par ses trois gardiens (grâce uniquement aux beaux efforts de Hutchinson) constituaient pas mal le talon d’Achille de sa formation. Un gros talon mettons. Un mollet d’Achille.

Après le draft, on peut dire sans équivoque qu’il s’est bien repris.

Le suspense du premier choix overall s’est finalement conclu par la sélection de Jack Hughes, un choix imminemment sensé, mais tout de même surprenant pour Ramon et moi, qui étaient persuadés que c’était Kakko qui allait prendre la pôle cette année. L’un comme l’autre s’enlignant pas mal pour être des joueurs de concession, le choix est parfait.

Après ça, lad règle son problème de gardien. Binnington, si personnellement je suis pas 100% convaincu, vient quand même de gagner une coupe, et a sauvé pratiquement à lui seul les Blues du désastre dans lequel Allen les avait plongé. Il peut être croche, mais il balance en pouvant être clutch en tabouère dans les moments importants. C’était assurément le premier gardien à sortir, et il a une chance très légitime d’être un excellent #1 dans une excellente équipe.

Et c’est un pas pire upgrade sur Hutchinson, mettons.

Lad complète son tandem de gardien en sortant Mrazek en début de 2e, pas mal plus tard que ce que j’imaginais pour ce encore jeune gardien qui a pas un parcours si différent que celui de Dubnyk. Excellent pick, surtout en plein milieu de ce qui sera appelé dans les années à venir « Le grand rush des gardiens de 2019 ».

Lad continue ensuite sa seconde mission, celle d’avoir dans 4 ans la meilleure défensive du pool, et me ravi 2 rangs avant ma sélection Adam Fox, qui selon mes estimations devrait tout péter cette année. Pas dans la course au grands honneurs cette année, Lad décide de ne pas donner de backup à ses defs, préférant mettre à l’incubateur des gardiens Elvis Merzlikins, un guess assez intéressant, surtout en 3e ronde.  Il s’agit quand même du dernier gardien à avoir été sélectionné (aaaahhhh…. On m’informe à l’instant que Kinkaid aurait été sélectionné après lui… c’est sûrement une erreur) alors qu’il y a une chance non nulle qu’il finisse l’année comme gardien partant. Devant lui joue Korpisalo qui, au même âge que Merzlikins, sort d’une saison de 89,7%, et est à 90,7% en carrière…

Et avec un choix de 4e, Lad sort Labanc, 23 ans, 56 points l’an dernier, qui va avoir encore plus de temps de jeu cette année. Comme choix de 4e ronde, on a vu pire (aaaaahhh… encore quelqu’un qui me rappelle en me parlant de Kinkaid. C’est tannant ça).

Donc, où tout ça laisse ladislav en vue de la prochaine saison?

En drôlement bonne position par rapport à l’an passé, disons. Ses « très longues shots » (Foote, Abramov) ont été remplacées par des joueurs qui peuvent faire un impact significatif dès cette année (Hughes, Fox, Merzlikins) ou des joueurs déjà assez établi à qui on peut prévoir légitimement des meilleures saisons (Binnington, Mrazek, Labanc). Il a une équipe avec un upside incroyable. Arvidsson et Marchessault sont possiblement les seuls joueurs dont la production est assez prévisible. Les autres Barzal, Tkachuk, Meier, Hughes, plus dur à prévoir. Dans le sens que c’est sûr qu’ils vont produire, mais ils pourraient potentiellement exploser.

En bonne position pour faire trembler le podium avant longtemps, le ladislav.

Ladislav
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mar 27 Aoû 2019 - 19:38
Well, y'en a pour tout les gout mais c'est sur qu'ils sont plutot orienté vers les analytiques mais les qualifiés ''hyper'' c'est un peu fort sur la café quand meme. (Surtout avec Tyler Dellow et ses ''Frankenstats'' pour utilisé sa propre expression parti chez les Devils (encore une ironie du 29 Juin 2016)). Anyway je prefere ca ainsi, j'ai rien contre les analyse traditionelle mais je trouve souvent celles-ci remplie de banalité générique.
LeRigodonRouge
Admin
Date d'inscription : 01/10/2011

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mar 27 Aoû 2019 - 22:23
Je me suis tu manqué ou tu m'a pas encore couper en rondelle David ?  cheer
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 28 Aoû 2019 - 7:45
@LeRigodonRouge a écrit:Je me suis tu manqué ou tu m'a pas encore couper en rondelle David ?  cheer

Arrête de caler tes pintes! Je l'ai fais ton analyse déjà. Et effectivement, je t'ai pas coupé en rondelles, t'as eu un bel été pareil.
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Jeu 29 Aoû 2019 - 13:04
Keyser

Arrivées : Mark Stone, Mikko Koskinen, Jonathan Toews, Cam York
Départs : Semyon Varlamov, Cody Glass, Jeese Puljujarvii, Anthony Stolarz

Position 2018-2019 : 9e
Prévision : 7e

Analyse

Beaucoup de mouvements pour au final peu de changements dans l’équipe de keyser. Il a effectué quand même 3 transactions, très tôt dans la période des échanges, mais au final ce n’est que 4 joueurs qui sont remplacés, un à peine de plus que Murphys, avec ses zéro transaction.

C’est que les transactions de keyser impliquent principalement des switchs de choix. Au final, il repêchera 3 fois, mais une seule avec son choix initial, et uniquement en deuxième ronde. Et encore, ce choix aura été transigé 2 fois avant de revenir en sa possession.

Sa première transaction, réalisée avant la signature de Varlamov après les Isles, lui fait perdre ce dernier en retour de Craig Anderson, qui sera droppé, et d’un flip assez anodin de choix de 2e, avec Rigodon. Un gain de 3 sélections, mais au final il perdra un gardien partant dans cette transaction. Ça me semble assez débalancé comme trade, mais….

Keyser continue immédiatement sa séquence de transaction avec Rigodon en transigeant son choix de 1ère en retour de Stone et du choix de 2e de keyser, qu’il récupère donc aussitôt. Je pense qu’il faut considérer les deux transactions comme une seule pour y voir clair.

Keyser donne donc Varlamov et un choix de 1ère, en retour de Mark Stone, Craig Anderson et un choix de 2e.

Pas si mal, finalement. Mark Stone est une bonne prise, et oui ça coûte un choix de 1ère, mais au moins il récupère un choix de début de 2ème.

Keyser change finalement de partenaire de transaction et envoie Cody Glass et un choix de 3e à sportmaniac en retour d’un choix de 2e… Je comprends pas trop cette transaction. Sportmaniac acquiert Glass avec un choix de 2e ronde, c’est à peu près le rang où il serait sorti au draft, avoir été disponible, et avec en plus un choix de 3e en boni? C’était même pas une question de drop, keyser pouvait protéger Glass sans problème. Mais vrai aussi qu’il a réussi à monnayer un joueur qui, loin d’avoir un seul match de joué dans la NHL, en a seulement 6 sous la cravate en AHL, et qu’avec Strome et Mittestaldt, c’était beaucoup de joueurs incertains à avoir en même temps. C’est une bonne transaction pour les deux équipes, finalement, même si à priori elle semble avantager sportmaniac.

Au draft, donc, en début de 2e ronde, on se retrouve avec une séquence de choix qui va comme suit : keyser, keyser, pas keyser, pas keyser, keyser. C’est comme un concentré de repêchage, avec l’inconvénient de pas parler tôt, mais avec l’avantage d’avoir une vraiment bonne chance de sortir back à back les joueurs qu’il voulait.

Et ça s’enlignait drôlement bien pour keyser, qui vêtu du gilet rouge des Devils, s’enlignait vers le podium de sélection au moment où drinkbeer annonce son choix, « Blackwood », oh come on drinkbeer, ça c’est pas fair. Keyser, peiné, au pied du podium, enlève le gilet rouge pour un jersey orange, et sélectionne un des derniers gardiens « partants » restants, Mikko Koskinen.

Keyser a une bonne estime et une bonne confiance en Koskinen, il lui prévoit une production de 71 points. C’est…. Très généreux. Les différentes prédictions que j’ai vu lui donnent entre 11 et 18 victoires cette saison. Matt Murray et Rask sont prévus à 75 et 72 points dans les prédictions de keyser, pour donner un comparatif. Pas que je dis que ça arrivera pas… mais de ce que Koskinen a prouvé à date, c’est très peu pour le mettre d’emblée comme gardien partant de 50, 60 matchs, surtout avec Smith dans les pattes.

C’est aussi, petit détail, un point de plus que la prévision pour Varlamov, gardien très établi, qui part partant d’emblée, avec une équipe qui a été plus compétitive que les Oilers ces dernières années. Je pense cependant que 70 points, c’est une bonne prédiction pour Varly. Si Koskinen fait 71 points ou plus cette année… bah je sais pas, je suis ouvert aux paris de changement d’avatar pour un mois. J’attends vos suggestions.

Ses autres choix sont plus consensuels. Bonne sélection pour Toews (j’aurais gagé qu’il se ramasserait avec keyser, celui-là). Cam York aussi, il pourra se développer tranquille derrière la très bonne défensive de son équipe.

Et…. c’est ça. Son été est terminé.

Donc?

Stone et Toews, gros boost en attaque par rapport à Glass et Puljujarvii. Cam York c’est cool.

Mais je pense pas que keyser ne puisse finir 7e avec ses gardiens actuels. NHL prévoit 18 et 17 victoires respectivement, pour Koskinen et Ullmark. CBS, de son bord, c’est 9 et 10. 71 points, c’est au moins 25 victoires, c’est la saison de Tuukaa Rask l’an passé. Je vois les deux gardiens faire autour de 40, 45 points. Peut-être plus pour Ullmark même.

Avec 30 points de moins, keyser se retrouverait dans le groupe 9 à 12, avec RJC, lad et Murphys. Je pense que c’est plus ça sa vraie position, et honnêtement, c’est ben correct. Keyser a une équipe très jeune encore. Toews a 31, 32 ans, pas 36 non plus. Kessel peut encore donner des bonnes années. Sinon, le reste de son équipe est ou bien dans son prime, ou bien pourrait exploser à tout moment (Eichel, Strome, Mittestaldt, Ullmark, Shestyorkin). Avec deux vrais gardiens solides, keyser pourrait être un candidat au top 5, même, si tout allait pour le mieux. Mais avec deux backups… ou au mieux deux gardiens 1A, 1B… Ça va être difficile cette année de compétitionner. Il reste en bonne position pour l’avenir pareil.

(Mais je lance ça en l’air, mais keyser aurait vraiment gagné à repêcher Merzlikins au lieu de Koskinen. Messemble que ça aurait été un candidat idéal pour cette année, en attendant Shestyorkin l’an prochain, et avec Ullmark dans la manche aussi. )
Sportmaniac
Sportmaniac
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Jeu 29 Aoû 2019 - 19:01
Du bonbon tes analyses David! Ramon aussi est hot......vous êtes vraiment de fins connaisseurs.
LeRigodonRouge
LeRigodonRouge
Admin
Date d'inscription : 01/10/2011

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 30 Aoû 2019 - 15:52
Je viens de lire ton analyse David et je suis pamal d'accord avec toi sauf pour mes defs et mes 3 gardiens...
Je crois que Pulock va faire environs 20 points de plus que l'an passé... Theodore va débuter en même temps que tout le monde et Gustavson devrait me donner 55 à 60 points... et Dunn est tout un back up ! un joueur qui a toujours progressé depuis sa première saison...

Varlamov va faire un tabac avec les Islanders cette année mais Gibson va trouver l'hiver(l'été) longue à Anaheim tandis que Kirkaid va épauler Price et si Price se blesse il sera le no.1 du CH...

Sinon merci ce fût amusant de te lire !  beer


Dernière édition par LeRigodonRouge le Lun 2 Sep 2019 - 17:58, édité 1 fois


Analyse de la saison morte - Page 2 Rigo2110
Ricko Balboa
Ricko Balboa
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 30 Aoû 2019 - 17:59
Good job Davey!
keyser söze
keyser söze
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 30 Aoû 2019 - 18:26
très d'accord avec l'ensemble de l'analyse de Tiger envers mon team et mes choix.....

le trade de Varlamov a pas été mon meilleur coup si on focus là-dessus, mais ça probablement ensuite permit l'acquisition de Stone...si on combine les deux trades avec Rigodon j'en sort gagnant haut la main....Rigodon va voir à quel point Varlamov, pour toute sorte de raisons, est décevant....que ce soit blessures, son team, lui-même, son gardien équipier, il donne jamais plus que 55 points....j'en était tanné...et oui, j'ai laissé mon aversion envers lui guider ma décision envers lui, j'aurait pu obtenir mieux qu'un upgrade de 3 choix en 2eme ronde, mais j'était écoeuré du russe...

là où je suis en total désaccord avec Tiger, Koskinen!!!....selon le système de pointage il a donné 70 points l'an dernier, et selon lepool.com c'est 74 pts l'an prochain...71 points c'est loin et très loin d'être ambitieux....il parle de Mike Smith; Mike Smith a 38 ans et juste heureux de continuer, il veut qu'une vingtaine de match et sera payé en conséquence contrairement à Koskinen d'où il est clairement identifié #1 selon son nouveau traitement salarial...il parle aussi de Rask et Murray comme comparatif selon mes prévisions, on remarque qu'une bonne partie de son analyse envers mon team y va selon mes prévisions statistiques, un peu comme un procès envers mon team et mes prévisions en même temps ;-)....72 points c'est ce que Murray offre bon an mal an.....le 75 points de Rask est conséquent à ce qu'il a offert l'an dernier, et il semble que Boston a tenté et réussit son partage de filet entre Rask et Halak l'an dernier en conséquence que Rask a jamais été aussi bon en séries qu'après ce partage du filet, ma main au feu que Cassidy va continuer dans cette veine...on parlait de lepool.com au préalable, selon eux Murray 78 pts et Rask 76 pts, toujours selon notre système de pointage...

mais dans l'ensemble, très beau boulot Tiger!!  thumb up

PS: J'ai bien aimé le paragraphe sur la montée vers le podium avec le jersey des Devs et Blackwood  Laughing ....même si je la trouvait moins drôle sur le moment quand Drink me l'a volé  Crying or Very sad
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Dim 8 Sep 2019 - 18:51
Je vous ai pas oublié, j'étais en vacances à Halifax, occupé à fuir des ouragans pis toute.

Ça recommence demain!
Ladislav
Ladislav
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Lun 9 Sep 2019 - 0:20
Smile thumb up
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Lun 9 Sep 2019 - 14:31
Voilà donc petitcastor!

Petitcastor

Arrivées : Zach Werenski , Thomas Hertl, Sam Steel, Henrik Borgström
Départs : Nick Leddy, Kyle Connor, William Karlsson, Brayden Schenn

Position 2018-2019 : 8e
Prévision 2020 : 6e

Analyse

Historiquement peu actif sur le marché des échanges, le castor est fidèle à lui-même cette année encore. Une transaction si mineure avec Ramon qu’elle ne devrait même pas compter ouvre le bal, et elle est suivie par une autre, pas mal plus importante, qui lui fait perdre Connor, mais qui ramène quand même Werenski, même âge que l’autre. Honnêtement, c’est le genre de belle transaction que j’aime voir dans le pool. Deux tops keepers échangés l’un contre l’autre, pour répondre à des besoins des pooleurs.

On pourrait être étonné de voir Castor se départir de Connor, alors qu’il n’a pourtant pas une attaque à tout casser, surtout qu’il va dropper un peu après 2 autres attaquants. Cela dit, l’arrivée de Werenski permet d’espérer une défensive plus productive cette année. Il a en gros remplacer Leddy par Werenski. Difficile de dire que c’est pas un gros upgrade.

Par contre, la perte de Connor est quand même pas anodine. Connor a été son deuxième meilleur attaquant l’an dernier, devant Johansen et Pettersson. On peut probablement prévoir une meilleure saison à ces deux là. Reste que avant d’embarquer dans le draft, castor a vraiment des besoins de support à l’avant. Et potentiellement dans les buts, considérant que Fleury s’en va sur ses 35 ans et qu’il n’a toujours aucun backup.

Avec le 8e choix overall, castor sélectionne donc Thomas Hertl, qui fait donc un retour dans le pool après avoir eu l’honneur d’être sélectionné dans le tout premier draft de l’histoire, au 90e rang (pour l’anecdote, c’était juste après Evgeni Nabokov, et juste avant Brian Campbell). Après 5 saisons dans la ligue avec une production d’un défenseur très moyen, Hertl explose (finalement) l’an dernier avec 74 points, presque un point par match. Est-ce un décollage en bonne et due forme, ou une anomalie statistique? On le saura rapidement cette année, mais à 25 ans à peine, le pari est bon pour castor.

Avec son choix de deuxième, et une intention déclarée d’avance de faire un « reset » de son équipe, castor y va encore pour un pari, celui de Sam Steel, 21 ans, ancien dominateur de la WHL (131 points en 66 matchs en 2017. Quand même.) Il n’a que 22 matchs de joué dans la NHL, mais a été très solide à sa première année AHL et il y a de la place pour lui chez les Ducks cette année. Dans l’optique d’une reconstruction, c’est un bon choix.

Finalement, avec son dernier choix, celui acquis de Ramon dans la transaction inutile qui aura fait reculer castor de 4 rangs au final, il re-repêche Borgström, qui avait écopé de la trop bonne équipe de rockstar. Excellent choix, que j’aime encore plus que celui de Steel. Le powerplay des Panthers sera encore une fois très dangereux cette année.

Donc?

Au final, je comprends pas trop l’idée de la reconstruction du castor. Je sais ben que des castors, ça construit, et quand ça a fini de construire, ça construit encore, mais l’équipe du castor est déjà très jeune. Il avait deux joueurs plus « âgés » (mettons), ses deux moins productifs en Karlsson et Schenn, et les deux ont été droppé. Après ça, Pastrnak, Johansen, Pettersson, Hanifin, Necas, Connor / Werenski (dépendant du moment où on analyse le tout)… c’est pas mal dans la fleur de l’âge, ou plus jeune encore, ça.

Je suis donc un peu surpris de voir que et Steel et Borgström se rajouter à sa formation. Rajoutons à ça Necas, et c’est 3 attaquants très incertains cette année. Au moins un d’entre eux devra absolument être aligné. Ses 8 attaquants lui empêchent aussi d’avoir un back-up dans les buts, et avec un Fleury vieillissant et relativement fragile, ça pourrait lui causer du tord bientôt. Surtout qu’après le Grand Rush des Gardiens 2019, la majorité des prospects potentiels de gardiens partants sont déjà réclamés. Va falloir que castor se mette à suivre les prouesses des gardiens pee-wee AAA bientôt.

Et je sais que castor fonde des bons espoirs en Morrissey, et qu’avec Trouba parti il aura encore plus de place, mais je sais pas, je le feel pas tant on dirait. Sa meilleure saison reste encore 31 points l’an passé, mais il a été blessé par contre. On verra cette année! Mais à 25 ans, ce serait le temps de partir la machine, mettons.

Son équipe est assez semblable à celle de l’an passé, au final. Une équipe avec des jeunes attaquants en progression, portée par Pastrnak et Guentzel, avec un immense bassin de potentielle future superstar. Il a heureusement amélioré sa défensive, mais elle reste néanmoins une des plus faible du pool. À moins que Werenski ne fasse subitement 60 points cette année, ce qui serait même pas si improbable que ça. Et ses gardiens continuent à le maintenir très haut au classement… mais pourraient être la raison de sa chute aussi, compte tenu qu’il n’a aucun backup. Si Fleury se blesse… Si Hellebuyck a encore un long passage à vide… Ce sera une saison de perdue pour castor. Mais heureusement, le reste de son équipe restera compétitive pour des années encore!
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mar 10 Sep 2019 - 16:19
Avsmaniac



Arrivées : Johnny Gaudreau, Alex Georgiev, Vitaly Kravtsov, Kirby Dach
Départs : Sidney Crosby, Jacob Markstrom, Duncan Keith, Mike Smith



Position 2018-2019 : 7e
Prévision 2020 : 8e

Analyse

S’il y a un joueur considéré comme pas échangeable dans la NHL, c’est clairement Sidney Crosby. Apparemment, c’est pas le cas dans le pool, parce que Crosby est en déjà à sa troisième équipe suite à la transaction de avsmaniac qui l’envoie, un contre un, contre Johnny Hockey. Six ans plus jeune, Gaudreau devrait lui donner grosso modo le même apport que Crosby dans les prochaines années, et il l’aura pour plus longtemps. Un rajeunissement à coût presque nul, chapeau.

Vraisemblablement, avsmaniac avait un gardien en tête au repêchage, puisque qu’il échange Markstrom contre un choix de 2e, un retour intéressant, et largue aussi Mike Smith, ne le laissant qu’avec le quand même pas pire Carter Hart devant les buts. Pari osé quand même, surtout que avsmaniac ne parlera qu’au 8e rang, et que les gardiens partants disponibles ne sont pas légions. Notons aussi le départ dans la caravane des droppés de Duncan Keith, vaillant défenseur qui aura fait son temps. L’équipe de avsmaniac de l’an dernier comportait son lot de joueurs de 32 ans et plus, quand même.

Au draft, sans trop de surprise, avsmaniac se dirige encore une fois vers un gardien avec son choix de première ronde, Alex Georgiev. Il a eu la main heureuse l’an passé avec la progression fulgurante et assez inattendue (du moins, si tôt que ça) de Hart, mais la route de Georgiev pourrait être plus tumultueuse. Il a toujours Lundqvist devant lui, et considérant ce qu’il a donné aux Blue Shirts, on le tassera pas facilement, mais il y a aussi maintenant Shesterkin dans les pattes, successeur annoncé de Lundqvist. Normalement, Georgiev devrait être le back-up de Lundqvist, et ça devrait lui donner sa part de départs. Mais un échange pourrait être nécessaire pour le voir comme gardien partant, et ça n’est peut-être pas une bonne nouvelle dans le court terme pour Avs. À moyen terme, toutefois, c’est un guess très légitime comme futur gardien #1.

En deuxième ronde, avsmaniac, apparemment assailli par le même virus que j’ai eu (celui qui fait qu’on repêche principalement des joueurs des Rangers), il décide de se tourner vers l’ancien meilleur espoir des Rangers avant que Kakko ne débarque, Vitali Kravtsov. Un peu comme avec Georgiev, bon choix, mais malheureusement l’arrivée de Kakko va peut-être retarder son arrivée à lui dans la NHL. Il sort direct de la KHL, aussi, alors on peut penser qu’une adaptation dans la AHL sera nécessaire. Mais très bon choix, dans la séquence d’excellentes sélections de jeunes joueurs de la fin 2e, début 3e ronde.

Avec son dernier choix, il recrute encore plus jeune avec la 3e sélection overall NHL de cette année, Kirby Dach. Je le connais très peu, sinon que s’il est sorti 3e, c’est qu’il doit être bon, même si ses stats junior ne sont pas à se pitcher à terre. Sinon, sur Nintendo, Kirby c’est un personnage capable de voler, alors j’imagine que Dach en est possiblement capable aussi. Si oui, c’est une prise incroyable pour avs.

Sooooo.

Comme la majorité des pooleurs, avsmaniac se rajeunit. Mais il se rajeunit et pas à peu près. C’est sûr qu’en laissant aller Smith et Keith, ça allait être une drop significative de l’âge moyen de son équipe, mais avsmaniac a pas fait les choses à moitié en sélectionnant des joueurs de 18 et 19 ans. Le pool tend à montrer que c’est pas un siiii bonne idée que ça de repêcher si jeune….

… mais avsmaniac peut se le permettre. Son équipe n’est pas portée par un partage du travail de tout le monde. Elle est portée par les meilleurs marqueurs à leur position de la ligue : Gaudreau, Marchand, Carlson, Pavelski (mettons), Granlund (ok, je pousse ma luck). Ça lui permet de mettre du monde à l’incubateur sans trop de dégâts.

Cela dit, il y a beaucoup de monde à l’incubateur, et certains y seront peut-être pour longtemps. DeBrusk, Kravtsov, Dach, Hughes, Georgiev, c’est 5 joueurs sur lesquels il serait ambitieux d’espérer une production intéressante dès cette année. Et s’il voulait vraiment chauffer la tête, il faudrait absolument que Georgiev tasse Lundqvist du filet très rapidement en début de saison, et qu’il garde ne perde pas son filet. Ce serait, disons le, très surprenant.

Mais c’est correct. Je vois bien, avec les choix qu’avs a fait, qu’il ne vise pas le podium cette année. Il s’est donné du temps avec Gaudreau, Marchand a encore des bonnes années devant lui (malheureusement pour le sport du hockey), Pavelski ralentit, mais au moins un de ses 3 jeunes attaquants devrait être bon pour le remplacer bientôt.

Granlund et Spurgeon, c’est pas idiot de les garder pour voir ce qu’ils peuvent faire cette année. Sinon, ça fait du beau matériel à dropper l’an prochain, sans toucher aux jeunes incubés.

Je trouve la prévision de keyser de 8e un brin optimiste également, surtout pour les prévisions defs et gardiens en fait. Dépendant des impondérables, je le vois vraiment dans le peloton RJC – Murphys – Lad, entre 8 et 11, disons. Mais avsmaniac a tous les jetons en place pour se démarquer dès l’an prochain… si le pari de Georgiev paie.


Dernière édition par David Bengale le Mar 10 Sep 2019 - 21:40, édité 1 fois
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mar 10 Sep 2019 - 18:36
Toujours très intéressant mon David.    nice
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 11 Sep 2019 - 9:54
@Ramon a écrit:Toujours très intéressant mon David.    nice

Merci!

Je le sentais déjà, mais en faisant ces analyses je me rends compte qu'on a vraiment eu un draft fort pour tout le monde. Possiblement le meilleur draft de l'histoire du pool. À mon avis, du moins.
Le pirate des glaçes
Le pirate des glaçes
Date d'inscription : 29/03/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Jeu 12 Sep 2019 - 22:34
Lâche pas mon Tiger!
avsmaniac
avsmaniac
Date d'inscription : 10/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 13 Sep 2019 - 20:26
Quel régal a chaque année de lire tes analyses David. Chapeau!! A croire que tu connais mieux mon club que moi même...

Sinon, vrai que je prend beaucoup de guess mais Hughes, Kravtsov et Dach ont de super potentiels. Georgiev et Debrusk , c'est plus risqué mais j'adore ce que je vois d'eux jusqu'à présent. Pour ce qui est de mes drops de l'an prochain, la liste est prête!!
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Sam 14 Sep 2019 - 9:15
Drinkbeer

Arrivées : Evgeni Malkin, Erik Karlsson, Carey Price, Kyle Connor, Mackenzie Blackwood, Evgeny Dadonov
Départs : Mark Scheifele, Kevin Shattenkirk, Vladimir Tarasenko, Jake Gardiner, Rickard Rakell, Jake Allen

Position 2018-2019 : 6e
Prévision 2020 : 4e

Analyse

Bon, ça sera pas reposant, ça. Drinkbeer a été au cœur de 7 transactions cet été. Pour mettre ça en perspective, à la première année où on a autorisé les transactions, il y avait eu un total de 7 transactions. Drinkbeer a été aussi actif que l’été 2016 au grand complet.

Signe que tout est dans toute, même si cette expression là veut juste rien dire pan toute, la première transaction de Drinkbeer impliquera Erik Karlsson, lui-même impliqué dans la toute première transaction de l’histoire, à l’été 2016. Drinkbeer met donc la main sur Malkin en compagnie de Karlsson, ainsi que du rigolo Ville Husso et de mon célèbre choix de 2e, en retour d’un défenseur droppé (Shattenkirk), d’un vraiment bon attaquant (Scheifele) et d’un choix de 1ère.

Difficile de pas donner l’avantage à drinkbeer… Même si Scheifele est plus jeune et a grosso modo la même production que Malkin, l’ajout de Karlsson par rapport à Shattenkirk est significative. Surtout que Shattenkirk est plus dans le pool. C’est comme un bonus de 70 points drette là. Et oui la perte du choix de première, mais il récupère quand même mon choix de 2e, c’est juste une perte de 7 rangs. Je peux pas dire que je comprends l’intérêt de cette transaction du point de vue de Ramon. Pour drinkbeer, il ramasse Karlsson pour pratiquement aucune perte.

Presque immédiatement après, il envoie son nouveau choix de 2e contre Crawford. Échange intéressant pour vrai.

Presque immédiatement après, arrive RJC.

Pour résumer de façon poche, drinkbeer envoie à RJC vraiment beaucoup de monde, et il reçoit en retour pas beaucoup de monde. Si on essaie de séparer ça, on peut se dire que ça donnerait Crawford + Gardiner + Rakell + choix de 3e vs Price (C’est pas si mal) et Tarasenko vs Werenski (C’est pas si mal non plus). Donc, au final, c’est une bonne transaction?

Pas tant… c’est tellement débalancé par rapport à notre règle de 14 joueurs max que ça va nuire sérieusement à RJC. Mais ça, on le verra dans son analyse. Pour drinkbeer, l’impact est moindre vu que c’est lui qui donne davantage, et il pogne un des meilleurs gardiens actuels et un des futurs meilleurs defs. Mais, il perd Tarasenko au passage, et surtout pas mal de drops potentiels. On rappelle que son choix de 1ère ayant été échangé, il doit absolument dropper 3 joueurs. Donc, drinkbeer se met en quête de drop.

Et décidément, il a le cul béni cette année. Il réussira à transformer un drop (Husso) en 2 drops et un choix de 2e ronde (dans plusieurs transactions dont une qui inclut encore somehow RJC). What. C’est certes des petites transactions une après l’autre, mais reste que… c’est à la fois un tour de force, et la preuve que les transactions de cette année ont dégénéré pas mal.

Dans une transaction subséquente, drinkbeer switch Werenski pour Connor, dans un trade que j’ai déjà évalué comme étant assez even, mais qui remet encore plus en perspective l’immense transaction avec RJC.

Et, finalement, drinkbeer finit son été de transaction en bougeant un gardien pas clair (Allen) contre un drop (M. Subban), pour re-récupérer mon choix de 2e ronde en échange du sien. Un gain de 8 rangs en échange d’un autre drop… encore une fois, bien joué.

Finalement, cet été lui permet de dropper 3 joueurs qu’il ne possédait pas à la fin de la saison dernière. Foote, Pickard et M. Subban débarquent, et drinkbeer se ramasse avec 2 choix à faire, les deux en 2e ronde.

Il réclame première Blackwood au nez de la moitié du pool qui cherchait encore un gardien à ce moment là, puis, après une séquence de sélections de très jeunes joueurs, drinkbeer sort en milieu de 2e le très fiable Evgeny Dadonov. Excellent choix.

Après tout ça, où se situe drinkbeer?

En pleine course au championnat, apparemment.

Son septième attaquant est genre Dadonov, ou Connor, ou Radulov, ou Voracek, dépendant des saisons de chacun. SON 7E ATTAQUANT.

Il a juste 3 defs, certes, mais son plus poche a fait 37 points l’an passé. Juste après une saison de 65 points (Gostisbehere). Les autres, Karlsson et Barrie, sont dans les tops de la ligue.

Si Dubnyk ou Price se blessent, il a Cam Talbot de près. Si Talbot se blesse, Blackwood est dans la boîte et pourra ramasser quelques points ici et là.

Le seul problème de son équipe, c’est qu’il n’a personne à dropper. C’est genre le meilleur des problèmes à avoir.

À moins que drinkbeer ne se saborde volontairement dans les prochaines saisons, il s’enligne pour être un contender pour vraiment longtemps. Et ça me surprendrait zéro de le voir gagner cette année… il est tellement paddé niveau blessures et mauvaises saisons qu’il est un peu près à tout.

Sauf si Karlsson est frappé sévèrement par Barrie et que les deux se blessent pour la saison, genre.
RJC
RJC
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Sam 14 Sep 2019 - 11:00
Thumbs up David Bengale  thumb up 

Salut...
Sportmaniac
Sportmaniac
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Dim 15 Sep 2019 - 11:36
Très bon David......, très plaisant à lire, j'aime bien ton style d'écriture!  :cafe:
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 18 Sep 2019 - 11:14
Yeah yeah yeah il m'en reste yinke 4.

Ricko Balbo

Arrivées : Alexander Ovechkin, Brent Burns, David Rittich, Filip Hronek, Ryan Ellis
Départs : Sean Couturier, Matt Dumba, Nikolaj Ehlers, Jake Muzzin, Brandon Montour

Position 2018-2019 : 5e
Prévision 2020 : 2e

Analyse

Autant que Ricko est actif en saison pour effectuer des changements à chaque semaine (je suis sûr qu’il les ferait aux quarts d’heure s’il en était capable), autant qu’il a été beeeennnnnn tranquille cet été.

Un échange blockbuster, des drops, un excellent draft, la routine quoi.

Encore un autre pooleur qui bénéficie de la décision de RJC que son club avait urgemment besoin d’une reconstruction jeunesse, il réussit à atterrir deux des meilleurs de la profession de « jouer au hockey », Ovechkin et l’attaquant-défenseur-attaquant-non-finalement-défenseur-pour-vrai Brent Burns, en échange de Sean Couturier et de Matt Dumba, deux (plus jeunes) joueurs qui sortent de très bonnes saisons. À court terme, c’est un échange magistral pour Ricko. C’est sûr qu’il se vieillit par contre, mais Ricko a fini 5e l’an passé. C’est le trophée à court terme qu’il vise. Difficile de pas aimer ce trade de sa perspective.

Côté drop, c’était assez évident, et sans trop de surprise pour personne Muzzin, Ehlers et Montour partent. Étonnant certes de voir Ehlers être droppé dans un keeper, mais avec la formation de Ricko, c’était une évidence.

L’an passé, avec 8 attaquants et pas de 3e gardien, Ricko a joué de chance niveau blessure. Là, avec le drop d’Ehlers, il se retrouve avec 7 attaquants, tous pas mal au top. Stratégiquement, Ricko se tourne vers David Rittich avec son premier choix. C’est un assez bon choix, même s’il a Talbot dans les pattes, et même s’il se fait tard un peu à 27 ans pour devenir gardien partant. Juste le fait de jouer pour les Flames, ça va lui donner sa part de points, parce que possiblement qu’on s’enligne vers un tandem à Calgary. Pour un 3e gardien dans une équipe qui vise le top, c’est un excellent filet de sécurité.

En deuxième ronde, Ricko lance le bal des pooleurs qui pigent dans ma liste de draft de défenseurs en pognant Hronek au 26e rang, un choix vraiment excellent. Productif dès là maintenant, possiblement encore plus dans le futur parce qu’il a juste 21 ans, pour vrai, superbe choix. Avec son choix de troisième ronde, Ricko décide d’y aller avec la stratégie un back-up partout en repêchant Ryan Ellis, incompréhensivement toujours disponible au 39e rang. Avec Subban parti, il aura pas mal plus de place, surtout en PP, et il a juste 28 ans. Le genre de choix de 3e ronde idéal pour un candidat au titre.

Comment il se positionne pour la suite des choses avec tout ça?

Genre… très bien. Il va être dur à déloger du sommet, Ricko… Ses attaquants sont tous très jeunes (sauf Ovechkin). Ses défenseurs sont tous très jeunes (sauf Burns, et un peu Ellis). Ses deux gardiens partants ont le droit d’être dans les débats de qui est le meilleur gardien au monde. À l’exception de Rittich, Ellis et Hronek (actuellement mettons), tous ses joueurs font partie de l’élite de la ligue, et le seront encore pour 10 ans (minus Ovy et Burns). Il pourrait se planter dans des drafts futurs… mais Ricko se plante pas vraiment dans ses drafts.
Il pourrait se planter dans ses trades… mais encore là c’est assez rare. Il a déjà réussi à ramasser Vasilevski et un choix de 1ère ronde dans la même transaction, en donnant Crawford et Josi. Pareil, hein. Bon, il a déjà aussi échangé Matthew Tkachuk pour avoir Ehlers qu’il drop un an plus tard. Mais en même temps, il avait ramassé Tkachuk un an avant en échange de Mike Green.

Fak tsé.

Ricko est déjà au top avec une équipe qui a encore du jeu pour progresser, ce qui semble être le cas depuis les presque tous débuts du pool. À l’exception de la première année, où il finit avant-dernier, Ricko a toujours été dans le top 5, même s’il n’a jamais gagné encore (ça s’est joué à 9 points en 2015). Considérant que le top 4 prévu de keyser se trouve dans un range de 13 points d’écart à peine, que Ricko est backé partout, et que c’est l’as des changements opportuns… c’est un candidat très solide au titre de champion cette année.
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 18 Sep 2019 - 14:42
Ouin, ben si Byfuglien prend sa retraite (il jonglerait avec cette idée, parait-il) et Byram qui complétera son stage junior cette année, ça ne laisse que deux défenseurs à Murphys, incluant Will Butcher qui, s'il continue sur sa tendance depuis son arrivée dans la LNH, devrait faire environ 24 points...  Et avec Subban dans les pattes, je ne vois pas pourquoi la production de Butcher augmenterait...

Bref, Murphys va peut-être être dans la course pour Lafrenière...
Murphys
Murphys
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 18 Sep 2019 - 16:20
Why not, j'en ai besoin !

Cela dit, on verra pour Butcher... Il te fera mentir et fera au moins 26 points. Et il est 1 but en 1 match préparatoire. Je m'attends donc à ce genre de production de sa part ! 82 buts 0 passe.
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 18 Sep 2019 - 16:54
@Murphys a écrit:Why not, j'en ai besoin !

Cela dit, on verra pour Butcher... Il te fera mentir et fera au moins 26 points. Et il est 1 but en 1 match préparatoire. Je m'attends donc à ce genre de production de sa part ! 82 buts 0 passe.

Les stats, ça ment jamais! J'ai hâte que Lekhonen marque ses 82 premiers buts des matchs, aussi.
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 18 Sep 2019 - 18:28
Et personne n'a pris Poehling et sa moyenne de 246 buts par année....
RJC
RJC
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 18 Sep 2019 - 18:32
@Ramon a écrit:Et personne n'a pris Poehling et sa moyenne de 246 buts par année....


:mdr :mdr :mdr 

Salut...
Murphys
Murphys
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 18 Sep 2019 - 18:59
Si notre pool donnait 2 points par but, je l'aurais pris. On ne crache pas sur 492 points.
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 18 Sep 2019 - 19:03
@Murphys a écrit:Si notre pool donnait 2 points par but, je l'aurais pris. On ne crache pas sur 492 points.

Laughing
Ricko Balboa
Ricko Balboa
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 18 Sep 2019 - 20:12
@David Bengale a écrit:Yeah yeah yeah il m'en reste yinke 4.

Ricko Balbo

Arrivées : Alexander Ovechkin, Brent Burns, David Rittich, Filip Hronek, Ryan Ellis
Départs : Sean Couturier, Matt Dumba, Nikolaj Ehlers, Jake Muzzin, Brandon Montour

Position 2018-2019 : 5e
Prévision 2020 : 2e

Analyse

Autant que Ricko est actif en saison pour effectuer des changements à chaque semaine (je suis sûr qu’il les ferait aux quarts d’heure s’il en était capable), autant qu’il a été beeeennnnnn tranquille cet été.

Un échange blockbuster, des drops, un excellent draft, la routine quoi.

Encore un autre pooleur qui bénéficie de la décision de RJC que son club avait urgemment besoin d’une reconstruction jeunesse, il réussit à atterrir deux des meilleurs de la profession de « jouer au hockey », Ovechkin et l’attaquant-défenseur-attaquant-non-finalement-défenseur-pour-vrai Brent Burns, en échange de Sean Couturier et de Matt Dumba, deux (plus jeunes) joueurs qui sortent de très bonnes saisons. À court terme, c’est un échange magistral pour Ricko. C’est sûr qu’il se vieillit par contre, mais Ricko a fini 5e l’an passé. C’est le trophée à court terme qu’il vise. Difficile de pas aimer ce trade de sa perspective.

Côté drop, c’était assez évident, et sans trop de surprise pour personne Muzzin, Ehlers et Montour partent. Étonnant certes de voir Ehlers être droppé dans un keeper, mais avec la formation de Ricko, c’était une évidence.

L’an passé, avec 8 attaquants et pas de 3e gardien, Ricko a joué de chance niveau blessure. Là, avec le drop d’Ehlers, il se retrouve avec 7 attaquants, tous pas mal au top. Stratégiquement, Ricko se tourne vers David Rittich avec son premier choix. C’est un assez bon choix, même s’il a Talbot dans les pattes, et même s’il se fait tard un peu à 27 ans pour devenir gardien partant. Juste le fait de jouer pour les Flames, ça va lui donner sa part de points, parce que possiblement qu’on s’enligne vers un tandem à Calgary. Pour un 3e gardien dans une équipe qui vise le top, c’est un excellent filet de sécurité.

En deuxième ronde, Ricko lance le bal des pooleurs qui pigent dans ma liste de draft de défenseurs en pognant Hronek au 26e rang, un choix vraiment excellent. Productif dès là maintenant, possiblement encore plus dans le futur parce qu’il a juste 21 ans, pour vrai, superbe choix. Avec son choix de troisième ronde, Ricko décide d’y aller avec la stratégie un back-up partout en repêchant Ryan Ellis, incompréhensivement toujours disponible au 39e rang. Avec Subban parti, il aura pas mal plus de place, surtout en PP, et il a juste 28 ans. Le genre de choix de 3e ronde idéal pour un candidat au titre.

Comment il se positionne pour la suite des choses avec tout ça?

Genre… très bien. Il va être dur à déloger du sommet, Ricko… Ses attaquants sont tous très jeunes (sauf Ovechkin). Ses défenseurs sont tous très jeunes (sauf Burns, et un peu Ellis). Ses deux gardiens partants ont le droit d’être dans les débats de qui est le meilleur gardien au monde. À l’exception de Rittich, Ellis et Hronek (actuellement mettons), tous ses joueurs font partie de l’élite de la ligue, et le seront encore pour 10 ans (minus Ovy et Burns). Il pourrait se planter dans des drafts futurs… mais Ricko se plante pas vraiment dans ses drafts.
Il pourrait se planter dans ses trades… mais encore là c’est assez rare. Il a déjà réussi à ramasser Vasilevski et un choix de 1ère ronde dans la même transaction, en donnant Crawford et Josi. Pareil, hein. Bon, il a déjà aussi échangé Matthew Tkachuk pour avoir Ehlers qu’il drop un an plus tard. Mais en même temps, il avait ramassé Tkachuk un an avant en échange de Mike Green.

Fak tsé.

Ricko est déjà au top avec une équipe qui a encore du jeu pour progresser, ce qui semble être le cas depuis les presque tous débuts du pool. À l’exception de la première année, où il finit avant-dernier, Ricko a toujours été dans le top 5, même s’il n’a jamais gagné encore (ça s’est joué à 9 points en 2015). Considérant que le top 4 prévu de keyser se trouve dans un range de 13 points d’écart à peine, que Ricko est backé partout, et que c’est l’as des changements opportuns… c’est un candidat très solide au titre de champion cette année.

Solide analyse mon Davey  . J'ai juste tres hate que Rantanen signe!
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mar 1 Oct 2019 - 11:26
Rockstar

Arrivées : Nikita Gusev, Maxime Comtois, Andreas Johnsson
Départs : Patrice Bergeron, Evgeny Dadonov, Henrik Borgstrom

Position 2018-2019 : 4e
Prévision 2019 : 5e

Analyse

Rockstar, c’est pas un grand bougeux. Aucune transaction cette année, et avant ça, seulement une par année depuis 2016. Cette année, donc, c’est une entre-saison classique pré-2016. 3 drops, 3 drafts. Facile à analyser. C’est fin.

Commençons donc par les trois drops qui sont un peu étonnants pareil. Patrice Bergeron (79 points) et Dadonov (70 points) prennent la porte avec le jeune prospect de 22 ans Henrik Borgstrom, pourtant signataire d’une pas si mauvaise saison que ça à sa première en carrière. Je sais que c’était vraiment, vraiment pas facile de trouver des drops dans l’équipe de rockstar, mais dans sa position où il peut défier la tête et tenter un championnat cette année, c’est un move bold en cibole de lancer 160 points par les fenêtres.

C’est sûr que c’est dull de pas repêcher, et oui Bergeron vieillit, Dadonov aussi un peu, mais la production devrait être l’élément clé de la stratégie de rockstar, pas la jeunesse. Et remplacer 160 points minimum en 3 choix de fin de ronde, ça allait être un gros défi pareil.

À l’approche du draft, après le drop de 3 attaquants, rockstar doit en repêcher au moins un pour être en règle. Il lui restait toujours 4 défenseurs, et comment à son habitude, seulement deux gardiens, Rask et Murray. Rockstar avait donc l’option de se grayer d’un backup partout en repêchant 2 avants et un gardien. Son premier choix s’arrête sur Gusev, 27 ans, un peu le Dadonov de cette année mettons. Dado est 3 ans plus vieux, mais leurs productions en KHL sont similaires. On peut possiblement s’attendre à autant de Guser que de Dadonov, surtout considérant ses potentiels joueurs de trio. Donc oui, potentiellement, Gusev peut être un meilleur choix que Dadonov. Il y a un risque par contre que le boost en production soit assez marginal, assez pour se demander encore une fois si le flip en valait la chandelle, car ce choix de 1ère a nécessité les 3 drops qu’on connaît.

Son deuxième choix est très intéressant. L’espace est ouvert pour que Comtois ait du temps de jeu dans un rôle offensif dès cette année. Cela dit, dans le très court terme, on ne prévoit pas nécessairement une saison de 50 points non plus pour Comtois. Dans une optique d’avenir, le choix est excellent. Dans une optique de chauffer le haut du peloton cette année, c’est une drop immense par rapport à Bergeron.

Ce qui nous amène au 3e choix, encore une fois très valable avec Johnsson, 24 ans, dont l’expérience avec Matthews devrait se poursuivre cette année encore. Ça reste aussi un joueur de 24 ans qui a fait 43 points l’an passé… une production d’un bon def. C’est un upgrade à court terme sur Borgstrom, certes. Mais je reste convaincu que Borgstrom, 2 ans plus jeune, a un bien meilleur upside. Mais vrai aussi que Borgstrom est pogné derrière Barkov et Trocheck, et qu’il ne joue pas avec Matthews.

Au final, ça laisse donc Rockstar avec trois joueurs qui produiront possiblement un peu moins que ceux qu’ils remplacent (au total des trois joueurs, là). C’est correct si ces joueurs remplacés se destinaient à être sur le banc, mais là encore c’est pas tout à fait clair. Rockstar s’accroche à Keller, aucun problème là-dedans, mais il sort d’une saison de 47 points. C’était peut-être lui qui s’enlignait sur le banc, et pas Bergeron ni Dadonov. Kopitar aussi, c’est un bon coup de dés, il aurait pu être un candidat à être sur le banc bien avant Bergeron et Dadonov, même chose avec Boeser s’il reste encore stické à 56 points.

Rockstar n’a donc pas seulement coupé 160 points de joueurs qui s’enlignaient pour ne pas jouer en raison de sa profondeur. Il a remplacé Dadonov et Bergeron, qui auraient possiblement été de son alignement de départ, par Gusev et Johnsson. Certes, c’est beaucoup plus jeune, mais à court terme, c’est un pas en arrière.

Et aussi là-dedans est occulté le fait qu’il n’a toujours aucun gardien backup, et que le partage de Rask – Halak s’enligne pour un 50-30, si personne n’est blessé. Rask et Murray ne sont pas non plus exempts de blessures potentielles, ce qui place son tandem de gardien en situation de couler complètement sa saison si l’un ou l’autre devait se blesser, ou si Rask devait avoir un passage à vide pendant que Halak est en grande forme. Oui, à ses choix, les gardiens intéressants pour lui étaient partis (quoique…. Kuemper…).

Je ne pense pas que le choix de rockstar de dropper autant pour drafter soit catastrophique, loin de là. Ses choix sont excellents dans un futur pas trop loin. Mais, pour être un contender cette année, il n’avait qu’à ne pas bouger du tout, quitte à essayer de moyenner Borgstrom, Bergeron ou Dadonov pour un drop et un pick tardif, pourquoi pas. La prévision de keyser lui fait perdre un rang, mais la donnée la plus importante est le 48 points derrière la 4e place. Les 4 premiers rangs se retrouvent dans un range de 13 points à peine… Rockstar risque donc de se retrouver pas trop loin, mais néanmoins juste assez pour pas vraiment être dans la course cette année. C’est dommage, parce qu’avec Kopitar, Backstrom, Letang et Doughty qui ne se font plus très jeunes, la fenêtre était peut-être plus ouverte cette année que l’an prochain.
Ladislav
Ladislav
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 2 Oct 2019 - 0:32
Toujours tres bon comme d'hab. Je vais seulement noté que Gusev était plus productif que Dadonov dans la KHL. Oui Dadonov a eu 66 en 53 matchs a sa derniere saisons mais sur l'ensemble de ses 3 dernieres c'était 158 en 165. La ou Gusev c'était 215 en 173. (Avec seulement 15 minute de temps jeu l'an dernier apparament)

T'Es capable de finir ca David!!
rockstar
rockstar
Date d'inscription : 25/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 2 Oct 2019 - 11:05
Bravo David Bengale pour ton excellent travail d'analyse des alignements des poolers j'aurais pas ta patience. De mon coté j'ai plus de confiance aux jeunes de mon alignement , Boeser et Keller(On oublie que ce qu'ils ont accomplis à un si jeune age est impressionnant et arrive peu souvent) ont subis l'an dernier ce qu'on appel la guigne de la 2e année mais je suis persuadé que ces 2 joueurs ultra talentueux vont faire 70 points et plus cette saison.

Pour ce qui est de Gusev à mon avis il est aucunement comparable à Dadanov il a beaucoup plus de talent et a eu aussi de meilleur stats en KHL(L'an dernier il a pratiquement eu le double de points du 2e pointeurs de son équipe) je m'attends à cours ou moyen terme à des stats d'à peu près 90 points dans la nhl il a d'ailleurs été impressionnant et démontré l'étendu de ses habitlité pendant la pré-saison. 

Pour ce qui est de Borgstrom j'ai été déçus, par la façon que je le voyais joué il a pas autant de talent que j'espérais, je vais être très surpris qui fasse un jour plus que 40-50 points dans une saison.

Andreas Johnsson est aussi dans sa 3e saison dans la nhl souvent la meilleur d'un jeune joueur et comme j'ai déjà dit c'est un des plus sous-estimé dans la nhl il m'a aussi impressionné en pré-saison, il devrait avoir un bon upgrade de sa part surtout en jouant sur le trio d'Austin Matthews et Nylander.

Je m'attends aussi à beaucoup du prospect Max Comtois, c'est un projet à plus long terme même si dès cette saison saison je vais pas être surpris qui fasse 50 points ou + et il va jouer sur le 1er trio sa devrait aidé pour ses stats. Si des joueurs vont rebondir comme je le crois par exemple Kopitar qui a fait 92 points il a à peine 2 ans je devrais me battre à mon avis pour la victoire ou à tous le moins le top 3.
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Mer 2 Oct 2019 - 11:19
Si j'ai bien compté, il n'en reste que trois.  Go David Go!
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Jeu 3 Oct 2019 - 11:25
Va m'en rester deux!
(mais RJC compte pour 9 par contre...)

Ramon

Arrivées : Aleksander Barkov, Mark Scheifele, Teuvo Teravainen, Ukko-Pekka Luukkonen
Départs : John Gibson, Evgeni Malkin, Erik Karlsson, Jamie Benn

Position 2018-2019 : 3e
Prévision 2020 : 3e

Analyse

Ramon, habitué aux échanges blockbusters, s’était tenu un brin tranquille l’an passé à ce niveau. Rongé de l’intérieur et terrifié par l’idée de rester spectateur sur les lignes de côté du grand spectacle des transactions 2019, il décide de lancer le bal en grand dans un autre blockbuster deal dont il a le secret (c’est-à-dire qui implique des gardiens d’impact).

À Rigodon, il soutire Barkov et des drops en retour de John Gibson et un choix de première, un échange plutôt débalancé qui s’explique par les raisons que l’on connaît maintenant, aka la niaiserie Malkin vs Bellows l’an passé. Les Ducks ne seront pas une puissance cette année, certes, mais leur purgatoire pourrait être assez bref, et Gibson reste l’un des meilleurs gardiens du circuit (prove me wrong, voir). Une belle acquisition pour Rigodon, mais en même temps, Barkov, c’est du concret, solide, productif, stable… un joueur parfait de pool keeper.

Pas intimidé pour deux cennes, et sûrement revigoré par la transaction historique qui lui permet de mettre la main sur Sami Vatanen, Ramon poursuit sur sa lancée de méga deals en se débarrassant de Evgeni « débarassez moi de Kessel OPC » Malkin et de Erik « C’est même pas vrai que je suis jaloux de Brent Burns » Karlsson, en retour de Scheifele, Shattenkirk et d’un choix de première.

STUN CIBOLE DE GROS DEAL PAREIL.

Genre le premier blockbuster du pool, ça impliquait juste Erik Karlsson. Là, il n’est qu’un élément parmi d’autres. Malgré tout, le seul vrai élément clairement au dessus du point par match, c’est Malkin. Certes, à 33 ans, on peut s’attendre que sa courbe de production décline et vienne croiser bientôt celle de Scheifele. Et Scheifele, s’il n’atteint jamais les sommets de production de Malkin, reste un joueur d’un point par match de 26 ans. C’est un rajeunissement très intéressant pour Ramon.

Le reste du deal est… soso. Karlsson vs Shattenkirk, on tiendra pas un long débat là-dessus à voir qui a l’avantage. Oui Ramon pogne aussi un choix de 1ère de plus, mais il donne un choix de 2e, le célèbre choix de Bengale, qui est passss siiiii loin d’être un choix de 1ère. C’est un bump de 7 positions à peine. Oui ça paraît pas mal, surtout en 1ère ronde, mais est-ce que ça vaut le drop de Karlsson à Shattenkirk? Pas si sûr. Est-ce que Malkin avait si peu de valeur qu’il a fallu rajouter Karlsson à l’équation? Je sais pas trop. Je trouve que Ramon a passé rapidement sur le meilleur, ou le deuxième meilleur, défenseur du pool.

D’ailleurs, Shattenkirk fera pas long feu, échangé avec des choix vs d’autres choix et Sorokin, lui-même échangé avec des choix vs d’autres choix et Hornqvist, qui sera finalement droppé en compagnie de Vatanen et Pacioretty. Trois drops qui n’étaient même pas dans son équipe à la fin de la dernière saison. Ramon se ramasse donc avec un choix de 1ère, 3 rangs plus tôt que son rang initial, et un choix de 2e, 8 rangs plus tôt que son choix initial. Avec, au fond, aucun vrai drop de sa formation originale.

Au draft, après ne pas avoir pu repêcher Byram (quoique Teravainen est un cibole de beau prix de consolation), Ramon se lance dans une stratégie « pas de backup dans les buts » en repêchant un gardien qui ne s’enligne pas pour voir de l’action cette année, mais à qui le filet des Sabres semble dédié dans un avenir pas tant lointain.

Donc, à l’aube de la saison 2019-2020, Ramon a une équipe plus jeune que celle de l’an passé. Plus productive au total? Non. Mais sa profondeur de banc fera probablement en sorte que cette différence n’affectera pas sa production dans le pool comme tel. Barkov et Scheifele sont deux superbes additions, mais Gibson, Malkin et Karlsson sont des pertes d’impact.

Cela dit, je pense que Ramon s’est paddé pour rester compétitif dans l’avenir, sans sacrifier sa saison actuelle. Là maintenant live là, je pense qu’il a une équipe un brin inférieure à celle de l’an passé (parce que Heiskanen n’est pas Karlsson….. mais ça s’en vient). Sa profondeur lui permet d’encaisser le coup, et ses 4 acquisitions de cette année devraient être des piliers importants pour longtemps.

Je vois son entre-saison comme un pas de côté pour prendre un meilleur appui pour l’avenir. Pas un pas en arrière, pas un pas en avant, mais une consolidation. Il a quand même une chance au titre, du moment que ses gardiens et ses defs peuvent éviter les blessures. Et si c’était le cas, la saison de Heiskanen pourrait faire la différence entre une victoire de quelques points, ou une amère et cuisante défaite au pied du podium.


Dernière édition par David Bengale le Jeu 3 Oct 2019 - 12:20, édité 1 fois
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Jeu 3 Oct 2019 - 12:05
@David Bengale a écrit:
Je vois son entre-saison comme un pas de côté pour prendre un meilleur appui pour l’avenir. Pas un pas en arrière, pas un pas en avant, mais une consolidation. 


Bien vu, c'est exactement ça! 

Deux petits bémols sur ton analyse:  En haut, Nick Leddy n'est pas un "départ" de mon pool, il n'a fait que passer durant la période des transactions.

Autre chose :  Scheifele est déjà plus productif que Malkin, ou au moins égal.  En tout cas l'an passé il a fait 12 points de plus que le Russe...

Bonne annalyse!   thumb up
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Jeu 3 Oct 2019 - 12:19
@Ramon a écrit:
@David Bengale a écrit:
Je vois son entre-saison comme un pas de côté pour prendre un meilleur appui pour l’avenir. Pas un pas en arrière, pas un pas en avant, mais une consolidation. 


Bien vu, c'est exactement ça! 

Deux petits bémols sur ton analyse:  En haut, Nick Leddy n'est pas un "départ" de mon pool, il n'a fait que passer durant la période des transactions.

Autre chose :  Scheifele est déjà plus productif que Malkin, ou au moins égal.  En tout cas l'an passé il a fait 12 points de plus que le Russe...

Bonne annalyse!   thumb up

Vrai pour Malkin, mais il a été blessé. En PPM, il a été supérieur.
Vrai aussi qu'on gagne pas un pool avec des PPM par contre!

Et t'as raison, Leddy est pas un out... j'ai fais ça à partir de mon téléphone, ça a été dur à suivre. Mais c'est Jamie Benn ton autre out! Pareil hein, c'est possiblement la liste de départ la plus productive de l'année.
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Jeu 3 Oct 2019 - 13:01
Malkin a 1,06 de PPM, contre 1,02 pour Scheifele, pas de quoi fouetter sa mère!

Et Malkin se blesse toujours à un moment ou un autre de la saison...  De toute façon, l'âge était le facteur le plus important dans cette transaction.  Ce n'était pas la première fois que j'essayais de soutirer Scheifele à Drinkbeer, c'est un joueur que j'ai toujours aimé...
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 15:31
Je pense que c'est un de mes plus longs. Et peut-être le plus raide de l'histoire.

RJC

Arrivées: Corey Crawford, Vladimir Tarasenko, Jake Gardiner, Sean Couturier, Matt Dumba, Sidney Crosby, Jacob Trouba, Jordan Kyrou, Alex Nedeljkovic, Spencer Knight, Alexander Romanov
Départs: Carey Price, Zach Werenski, Charlie McAvoy, Calvin Pickard, Alex Ovechkin, Brent Burns, Johnny Gaudreau, Mark Giordano, Jeff Skinner, Patrick Laine

Position 2018-2019: 2e
Prévision 2020: 9e

Analyse

Okkkk..... let’s go.

Fak, RJC a repris une équipe, ça a l’air. Une équipe de 13 joueurs, sans conducteur, qui a réussit à finir au deuxième rang d’un pool où tous les autres en compétition ont pu faire des changements semaine après semaine pour bonifier leurs chances.

Malgré tout, ce groupe de 13 joueurs laissés à l’abandon a terminé deuxième. À 63 points de la tête, certes, mais deuxième pareil.

De ce groupe de 13 joueurs vice-champions, il n’en reste que 3. Marner, Hoffman, Lehner. D’une équipe qui n’avait jamais effectué une seule transaction, un seul été du nouveau DG RJC l’a propulsé pas loin du sommet des équipes les plus actives... de l’histoire totale du pool.

Le baptême de feu de RJC survient peu après l’ouverture des transactions, dans un méga-giga-tabarnak-de-deal. RJC reçoit l’incertain et vieillissant Crawford, le spectaculaire Tarasenko, le pas signé nul-part Gardiner, et Rackell, contre Price et Werenski. J’ai déjà analysé cette transaction, j’y reviendrai pas trop. Mais oui, cool pour l’arrivée de Tarasenko. Mais la perte de Price, plus le gros débalancement du nombre de joueurs, ça va coûter cher down the road.

Sa deuxième transaction, c’est la plus bizarre et la pire du lot. RJC donne Charlie McAvoy, un def de 21 ans en voie de faire 40, 50 points cette année, et un drop, contre... un drop (Ville Husso).

Pensez à ça deux secondes. Ladislav a récupéré le 2e def des Bruins, un jeune de 21 ans en pleine assession, pour le troisième gardien des Blues, qui a été droppé quelques jours plus tard. Je suis prêt à donner le bénéfice du doute pour la première transaction de RJC (peut-être que Crawford, Tarasenko et Gardiner s’enlignent pour des saisons spectaculaires), mais celle là, wo minute, non nonononon. C’est indéfendable.

En deux transactions, RJC a perdu deux des meilleurs jeunes défenseurs du pool, aussi.

En comparaison, sa troisième transaction, est quand même moins pire. Elle n’est pas bonne pour autant. Ovechkin et Burns, c’est le top du top. Ovechkin un brin moins, mais Burns, c’est pas mal le diamant des défenseurs des pools de hockey. Comment un pooleur qui a terminé 2e et qui est en position pour aller chercher le titre se débarasse de ces deux joueurs, en retour de deux joueurs très bons, mais inférieurs pareil, c’est flou pour moi. Disons que RJC voulait se rajeunir. Drôle d’idée pour un pooleur contender pareil.

Ensuite, parce qu’il a shippé tous ses defs, RJC va en chercher un plutôt bon (Trouba) pour Laine whathtahtatahtwhat? Ok, Laine sort d’une mauvaise saison. Mais tabouère, il a fait 64 et 70 points à 19 et 20 ans dans cette ligue. Oui, il pogne des choix en retour, mais il a tellement de monde dans son équipe actuellement qu’il ne pourra même pas les utiliser s’il ne retransige pas. Et on parle même pas de choix de 1ère, non plus. Un haut 2e, et le dernier choix de la 3e ronde.

Ensuite, RJC oublie qu’il veut se rajeunir et échange Gaudreau pour Crosby. Dans un vacuum, c’est... correct. Dans le contexte de RJC..... pourquoi?

Ensuite RJC se rappelle qu’il veut se rajeunir et il donne Mark Giordano, le défenseur qui vient de faire 74 points, à pirate. Il DONNE. La seule affaire qu’il reçoit en retour, c’est un petit boost de rang de repêchage en 2e ronde. Deux choix qu’il ne peut toujours pas utiliser, parce qu’il a encore trop de monde dans son équipe.

RJC a donné dans le même été, sans rien recevoir en retour, Mark Giordano et Charlie McAvoy. Let’s that sink in.

Finalement, parce qu’il a en main 3 choix qu’il n’a pas le droit d’utiliser à moins de dropper la moitié des joueurs qu’il vient d’acquérir, RJC envoie ces 3 choix à Lad contre Jordan Kyrou. Kyrou est blessé actuellement, mais va commencer sa saison en AHL. Il tient presque un point par match en AHL, il devrait jouer dans la NHL cette saison. Ça reste cher pour 3 choix. Aurait-il été repêché cette année?

Maintenant, avec ses 3 choix qu'il peut utiliser pour vrai, RJC arrive au draft avec le nombre minimal d’attaquants de défenseurs, et de gardiens (il avait deux gardiens... qui jouent pour la même équipe). La stratégie de prendre un joueur à chaque poste semblait assez probable, quitte à sacrifier un défenseur pour avoir un backup de plus à l’avant. Et un gardien partant semblait essentiel, compte tenu... bah du fait que c’est impossible que ses deux gardiens puissent gagner en même temps le même soir. Et que l’un des deux sera forcément le sub de l’autre.

Mon dieu qu’il n’a pas exploré cette stratégie.

Son premier choix, Alex Nedeljkovic, est le 3e gardien des Hurricanes actuellement. Peut-être le gardien d’avenir des Canes, peut-être, mais actuellement d’aucune espèce d’utilité pour RJC.

Son deuxième choix, il refait pas mal exactement la même affaire qu’en première ronde, mais un peu en pire. Spencer Knight, qui vient à peine d’être repêché en NHL, qui s’enligne cette année pour être le gardien partant.... des Eagles de Boston College, et qui est coincé derrière les 7 ans de contrat de Bobrovski.

Y’a long shot pis y’a long shot.

Et RJC se retrouve avec 4 gardiens sur papier, mais en pratique, il en a un et demi. Qui jouent pour une équipe ordinaire.

Finalement, RJC a l’honneur de sélectionner le dernier choix qui aura officiellement appartenu à Gainzbarre, son choix d’expansion de l’an passé, et il se trouve encore une long shot à faire en sélectionnant Alexander Romanov. Ça aurait pu être pire... ça aurait pu être vraiment mieux aussi. Genre un 7e attaquant, pour pas être obligé d’habiller Kyrou mettons.

C’est raide, mon affaire, hein? Faut dire que je n’aime vraiment pas, mais pas du tout l’entre-saison de RJC. Il avait un club avec certains des joueurs les plus élites de la ligue, il l’a transformé en un club de milieu de classement, miné par des joueurs qui ne feront aucun impact dans le pool avant genre trois ans encore, qui n’est pas plus jeune qu’avant, qui a en fait pratiquement aucun upside à court terme... y’a que Trouba et potentiellement Kyrou qui peuvent peut-être donner des meilleurs saisons dans les prochaines années que ce qu’ils donnent déjà.

keyser prévoit une 9e position, c’est très envisageable, et je ne vois pas comment sa position va pouvoir s’améliorer dans les prochaines saisons. Si Ramon a fait un pas de côté pour prendre un meilleur appui pour l’avenir, RJC a fait un pas en arrière, s’est enfargé dans une roche, a déboulé une pente, a perdu en roulant en bas McAvoy et Giordano, s’est relevé, et haut lieu d’essayer de remonter la butte, il a vu un petit sentier inquiétant qui fait un détour de 12 km autour de la butte et a décidé que c’était le chemin le plus rapide pour remonter en haut.

M’excuse, RJC! Je pense qu’il y a beaucoup de tes erreurs qui viennent du fait que tu ne comprenais pas les subtilités du fonctionnement du pool. Mais, actuellement, je crois que tu fais partie du rare lot de pooleurs que je ne vois pas aller dans la bonne direction.
Rien qui ne se corrige pas dès cette année, cela dit!


Dernière édition par David Bengale le Ven 4 Oct 2019 - 15:59, édité 1 fois
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 15:41
C'est raide, mais très juste!   Un moment donné, faut dire les choses telles qu'elles sont...


J'ai littéralement pouffé de rire en lisant ton avant-dernier paragraphe!   Mon collègue me demandait ce qu'il y avait de si drôle...    Laughing
keyser söze
keyser söze
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 15:54
ouin, c'est un peu tough envers un rookie, mais vrai hélas....c'aurait été bien que RJC fasse aucun move à part les drops et le draft juste pour cette année, juste pour observer et catcher les subtilités d'un pool-keeper comme tu mentionne Tiger....d'ailleurs je l'ai pas mal encouragé en ce sens à un moment donné en lui faisant voir la performance de ses joueurs l'an dernier, et je crois aussi que Ramon voulait imposer ça, aucun échange cette été,  pour celui, quel qu'il soit,  prendrait le relais de Gainz....
RJC
RJC
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 16:29
Ton affaire est raide un peu ,je dit bien un peu mais honnète et en pleine face .
Aucune excuses necessaire ,je suis capable d'en prendre .
Avant d'accepter l'invitation de Ramon j'ai fait mes recherches et le ex d.g de mon équipe n'a jamais fait mieux que sa dernière saison avant son départ.
Au moment d'écrire ceci je suis dans les top ten (9 ième) au total avec une équipe en reset et plein de potentiel Very Happy
Pas bad p'entoute .
Excellent comme analyse thumb up

Salut...
RJC
RJC
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 16:43
Romanov sera a Montreal la prochaine saison (fin de contrat dans la KHL cette saison) ,Nedeljkovic va tasser Reimer .
IL ni a pas de chemin rapide Laughing

Salut...
RJC
RJC
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 16:46
Je prend un Trouba bien avant un McAvoy :cafe:

Salut...
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 16:49
@RJC a écrit:Je prend un Trouba bien avant un McAvoy :cafe:

Salut...

Tu aurais pu avoir les deux, si t'avais pas donné McAvoy contre Husso! Pas comme si t'avais tradé l'un contre l'autre, ou comme si Husso t'as aidé à atterir McAvoy...

Je prends le trio McAvoy, Giordano et Laine avant Trouba, tant qu'à ça.
Le pirate des glaçes
Le pirate des glaçes
Date d'inscription : 29/03/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 17:46
Hahaha j'adore ta façon d'écrire Tiger. Un moment j'ai cru que la saga des poolers en péril reprenait vie lol Je l'ai rit solide.

C'est vrai que tu y a été dur mais on ne pourra jamais te reprocher ton authenticité. RJC à apporté beaucoup de vie à ce pool au courant de l'été. Je l'ai suivi comme un téléroman. Quand l'expérience va entrer y pourrait devenir dangereux....envers les autres ou envers lui même ça reste à voir.....mais au moins avec lui c'est pas l'action qui manque.

Y t'en reste juste 1 mon Tiger. Bien hâte de voir ça. Lâche pas, ton travail titanesque achève.
keyser söze
keyser söze
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 18:19
@Le pirate des glaçes a écrit:Hahaha j'adore ta façon d'écrire Tiger. Un moment j'ai cru que la saga des poolers en péril reprenait vie lol Je l'ai rit solide.

C'est vrai que tu y a été dur mais on ne pourra jamais te reprocher ton authenticité. RJC à apporté beaucoup de vie à ce pool au courant de l'été. Je l'ai suivi comme un téléroman. Quand l'expérience va entrer y pourrait devenir dangereux....envers les autres ou envers lui même ça reste à voir.....mais au moins avec lui c'est pas l'action qui manque.

Y t'en reste juste 1 mon Tiger. Bien hâte de voir ça. Lâche pas, ton travail titanesque achève.

oui moi aussi bien hâte de voir ce qu'il va dire concernant un des choix, alias le livreur de pizza, du dernier pooler à analyser... Laughing Laughing Laughing Laughing
Le pirate des glaçes
Le pirate des glaçes
Date d'inscription : 29/03/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 18:29
@keyser söze a écrit:
@Le pirate des glaçes a écrit:Hahaha j'adore ta façon d'écrire Tiger. Un moment j'ai cru que la saga des poolers en péril reprenait vie lol Je l'ai rit solide.

C'est vrai que tu y a été dur mais on ne pourra jamais te reprocher ton authenticité. RJC à apporté beaucoup de vie à ce pool au courant de l'été. Je l'ai suivi comme un téléroman. Quand l'expérience va entrer y pourrait devenir dangereux....envers les autres ou envers lui même ça reste à voir.....mais au moins avec lui c'est pas l'action qui manque.

Y t'en reste juste 1 mon Tiger. Bien hâte de voir ça. Lâche pas, ton travail titanesque achève.

oui moi aussi bien hâte de voir ce qu'il va dire concernant un des choix, alias le livreur de pizza, du dernier pooler à analyser... Laughing Laughing Laughing Laughing


Hey toé arrête....tu va voir ce que le all dressed peut faire lol

Bien hâte moi aussi de voir ça. Avec toi ou Ramon ça aurait été trop prévisible mais avec Tiger j'en ai aucune idée lol
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 18:47
Ah bon, mes analyses sont prévisibles...   Très bien, je trouvais la charge de travail trop lourde cette année, donc l'an prochain ce sera moins long si j'en ai juste 14 à analyser....   

Vu que tu sais déjà ce que j'aurais dit sur ton équipe anyway...
Le pirate des glaçes
Le pirate des glaçes
Date d'inscription : 29/03/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 19:42
@Ramon a écrit:Ah bon, mes analyses sont prévisibles...   Très bien, je trouvais la charge de travail trop lourde cette année, donc l'an prochain ce sera moins long si j'en ai juste 14 à analyser....   

Vu que tu sais déjà ce que j'aurais dit sur ton équipe anyway...


Lol Je faisais seulement référence à Francouz

Tes analyses me manquent beaucoup.
Ramon
Ramon
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Ven 4 Oct 2019 - 19:45
je sais bien, je voulais te faire freaker un peu.   Pas si prévisible hein?

Wink
Le pirate des glaçes
Le pirate des glaçes
Date d'inscription : 29/03/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Sam 5 Oct 2019 - 0:46
@Ramon a écrit:je sais bien, je voulais te faire freaker un peu.   Pas si prévisible hein?

Wink

Ah mon sacripant! Laughing
RJC
RJC
Date d'inscription : 06/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Sam 5 Oct 2019 - 5:31
Au moment d"écrire ce message je suis en 5ième position , juste 7 points en arrière du meneur Ramon . Very Happy

Salut...
David Bengale
David Bengale
Admin F.D.S.
Date d'inscription : 05/02/2013

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

le Lun 7 Oct 2019 - 11:34
FINI QUIN TOÉ.

Pirate des glaces

Arrivées: Samuel Girard, Patrick Laine, Mark Giordano, Robert Thomas, Adam Boqvist, Pavel Francouz
Départs: Mark Stone, Corey Crawford, Jacob Trouba, Ryan Getzlaf, Ilya Kovalchuk, Ryan Ellis

Position 2018-2019: 1er
Prévision 2020: 1er

Analyse

Pirate des glaces, le champion 2019, a repêché Pavel Francouz, donc je lui prévois le tout dernier rang pour les 3 prochaines années.

FIN



Non, sans farce, ça a été un bel été pour le couronné 2019. Ça commence avec une transaction qui doit s’analyser sur l’espace de 13 mois pour comprendre en quel honneur Samuel Girard vaut Mark Stone et un choix de 1ère. Faut comprendre que Pirate a reçu Bobrovsky (et Marc Stone, et Geztlaf) pour un paquet de drops (et Pulock) l’an passé. J’ai pris la peine d’analyser ça comme faut, et ma conclusion finale c’est: C’est mêlant sur un esti de temps ces affaires de compensation future.

Après ça, Pirate se retrouve du bon bord du processus de reconstruction de RJC. Avec RJC, la transaction totale donnerait Trouba + 2x2e + 2x3e vs Patrick Laine, Mark Giordano, 2x 3e. Les choix de 3e s’annulent, et un des choix de deuxième vient de l’échange de Crawford, donc on peut simplement écrire, dans la perspective de Pirate:

Trouba + Crawford + choix de 2e (dernier de la ronde) vs Laine et Giordano.

Pas pire deal pareil. Bon, Giordano est plus jeune jeune, et le choix de Pirate de 2e a finalement été utilisé pour drafter Adam Fox, donc y’avait de la qualité là, mais pareil. Pour un titre à défendre, c’est idéal. Aussi, Laine est là, fak tsé. Ça aurait été dur de monayer Jacob Trouba pour mieux que ça.

Et, c’est ça niveau trade! La perte de Mark Stone est pas mal paliée par l’arrivée de Laine, Giordano est un upgrade probablement cette année sur Trouba, et Samuel Girard... bah c’est une solide prise. Niveau drop, les vieux et décevants Getzlaf et Kovalchuk prennent la porte, accompagnés de Ryan Ellis (quand même), mais c’était le seul choix possible pour le 3e drop.

Niveau draft, c’est vraiment, vraiment intéressant.

Pirate n’a plus de hauts choix. Ses 1er et 2e choix sont partis dans les transactions. Il a récupéré un autre choix de 3e en retour, et parce qu’il lui manque un joueur, il a également un choix de 4e à faire. 3 choix donc, dans le fond du draft.

Son premier choix de la batch, Robert Thomas, s’enligne pour jouer dès maintenant le 1er PP des Blues, avec Schenn et Tarasenko, même s’il centrera possiblement la troisième ligne des Blues. Il est blessé là, mais on le considère clairement comme le futur centre de l’équipe. C’est un excellent choix de 3e ronde, beaucoup plus près d’une production intéressante que quelques joueurs pris avant lui.

Son deuxième choix de 3e, tout aussi intéressant, mais plus loin de la NHL. Adam Boqvist semble être un futur défenseur de première paire, mais a été envoyé dans les mineures et a devant lui une défense signée jusqu’en 2021, sauf Gustafsson qui lui est à resigner cette année. Peu de place, donc, mais s’il domine la AHL et que les Hawks ont besoin de lui, il pourrait jouer plus rapidement que prévu. Mais il devra dominer en bas, par contre, parce que son contrat est encore lié à ses 9 games “d’essai” dans la ligue. S’il en joue 10, son entry-level embarque cette année, ça pourrait jouer contre un rappel s’il n’est pas clairement en train de perdre son temps en AHL.

Avec son dernier choix, Pirate repêche Pavel Francouz.

Là, je comprends pas............ pourquoi on capote tellement avec ce choix. Grubauer n’a jamais joué plus de 37 games dans une saison. Oui, il n’a eu que des excellentes saisons à date, mais pour la première fois de sa vie, il est lancé comme partant. Y’a eu des bonnes expérience à ce niveau (Shneider, Jones), et des désastreuses (Darling, Lack).

Je pense que Grubauer va avoir du succès, cela dit. Ça change pas grand chose au fait que si Francouz performe, lui aussi est un candidat à être partant, que ce soit au Colorado ou ailleurs.

Francouz a dominé la KHL. Je sais que tous les gardiens et leur grands-mères sont capable de tirer du 93% d’efficacité en KHL. Mais les deux dernières saisons de Francouz, il était à 95% d’efficacité. Et il a tenu presque 92% sur 50 games en AHL, une ligue pas si tendre envers les gardiens.

Francouz, pour Pirate qui a déjà Jones et Bobrovsky devant, c’est un excellent gardien à mettre dans la boîte d’avenir. Bon, à 29 ans, le titre “d’avenir” est lousse, je concède. Mais le risque est bon.

Eille, st’un choix de 4e ronde, là. (Mais Mantha était toujours dispo). Si ça paie pas, ça va lui avoir coûté presque rien. Si ça paie... ben, comment ça vaut un gardien partant dans notre pool? Genre un choix top 8?

L’autre affaire qui aurait pu aussi assurer un peu mieux la position de Pirate au sommet du classement, ça aurait été d’aller pogner Dell, au cas où la saison de marde de Jones se répète encore. Un choix safe, mais dull, et qui a aucun espèce d’impact sur le futur passé cette saison. On aura jamais autant parlé d’un choix de 4e ronde, mais ça reste un choix très intéressant.

Je veux dire, spa comme s’il avait pris Keith Kinkaid non plus là.
Contenu sponsorisé

Analyse de la saison morte - Page 2 Empty Re: Analyse de la saison morte

Revenir en haut
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum